Accès réservé aux abonnés

Connectez-vous ou abonnez-vous pour accéder à cette VOD !

Épisode 558 : Référendums d’annexion

Il y a 5 jours

558 ème épisode de "La Quotidienne" de ce jeudi 22 septembre 2022.

Places tournée "FOUTU POUR FOUTU" en vente ici

ABONNEMENT SOUTIEN : profitez d'une place de spectacle offerte !

Rejoignez-nous sur Telegram.

DVD du dernier spectacle en vente ici.

28 commentaires
Réservé aux abonnés
Ludo
Il y a 5 jours
Haha!!
Big.leu
Il y a 5 jours
Paprika, je t'aime !
Norossi
Il y a 5 jours
Dieudo y’a moyen tu te rase la barbe une dernière fois ? Stp 🙏
Alex
Il y a 5 jours
Tôt ce soir !
A tout à l'heure. 🙂
Paco83000
Il y a 5 jours
Barbecue géant en prévision !
Chaud ananas
Reinedesaba
Il y a 5 jours
Plus besoin de chauffage, on va avoir bien chaud devant le barbecue 😖🤯🤯🤯
Mahivan
Il y a 5 jours
Commençons par éliminer le clown et les larbins qui l'utilisent
Norossi
Il y a 5 jours
Perso pour moi et mon entourage que ce soit des deguns ou des puissants nos rires et nos sourires agrandissent. Mais chez nous on est plus axé sur reconquérir la liberté de notre âme et enculer ces fils de pute de sataniste qui essayent de nous garder dans leurs minables rang de déchets humains. A bon entendeur, pour ceux qui peuvent comprendre.
Jesuispoutine
Il y a 5 jours
Allez hop un missile dans le fion de Biden un sur Trudeau un dans le plug de Jean Mi et raser Paris la maison blanche et ont serait bien ou raser les USA de la surface de la terre
J'hésites 🚀🚀🚀
Geronimo
Il y a 5 jours
Maire de Compiègne gros con de meeerrde 🍍🍍🍍💩💩💩💩💩
Geronimo
Il y a 5 jours
🍕🍍Sauce BBQ dans ton Q!!,
L histoire sans fin
Il y a 5 jours
Dieudo je taime bien, bien àvant qu'on fasse connaissance.
Des fois je me dis que cest peut etre a toi que je dois me confesser au moins y aura pas de micro j'imagine.
Ici on alterne entre le vrai et le faux... je suis pas naif mais je suis pas un faux cul.
La manipulation je la sens a plein nez de la part de n'importe qui
A bon ententendeur
Donchapucero1960
Il y a 5 jours
Salut a tous
Miriel
Il y a 5 jours
« …Car plusieurs viendront sous mon nom, disant; C'est moi. Et ils séduiront beaucoup de gens. Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne soyez pas troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs.… »

Marc 13


« Quand les pratiques enseignées par les Védas et les instituts de la loi,
Auront presque cessées, et la fin de l'âge de Kali (Âge de Fer) sera présente,
Une partie de cet être divin qui existe de sa propre nature spirituelle,
Dans le caractère de Brahmâ, qui est le commencement et la fin
et qui comprend toutes choses, descendra sur la terre, d’une famille de Kshatryas (guerriers), porteur des huit facultés surnaturelles.
Monté sur un cheval blanc, tenant une épée à la main, il exterminera en leur coupant les têtes tous ceux dont l’esprit est dévoué à l’iniquité, mettant à mort les méchants et rétablissant la Justice.
Kalki permettra aux justes de subsister jusqu'à l’extinction cosmique.
Par sa force irrésistible, il détruira tous les barbares et voleurs, et tous les esprits consacrés à l'iniquité.
Il rétablira alors la justice sur la terre;
Et les Hommes seront réveillés, l’âme limpide comme du cristal. »

Vishnu Purana 4,24
Afficher les 3 réponses Masquer les 3 réponses
Patrick
Il y a 4 jours
C'est bien ! J'aimerais bien qu'il décapite c'est fdp ! Je dirais allé ☝️☝️🥳🥳 go go go
Patrick
Il y a 4 jours
C'est bien ! J'aimerais bien qu'il décapite c'est fdp ! Je dirais allé ☝️☝️🥳🥳 go go go
Miriel
Il y a 4 jours
Un film qui devrait vous plaire en fonction du niveau de votre commentaire, M. Patrick --->

https://flxt.tmsimg.com/assets/p159395_p_v10_ab.jpg
Miriel
Il y a 5 jours
De 1934 à 1940, Jacques Bergier fut le collaborateur d’André Helbronner, l’un des hommes remarquables de notre époque. Helbronner, assassiné par les nazis à Buchenwald en
mars 1944, avait été, en France, le premier professeur de Faculté à enseigner la chimie-physique. En 1934, il se consacrait à la physique nucléaire et avait monté, avec le concours de groupes industriels, un laboratoire de recherches sur la nucléonique où des résultats d’un intérêt considérable furent obtenus jusqu’en 1940. Helbronner était en outre expert auprès des tribunaux pour toutes les affaires touchant la transmutation des éléments, et c’est ainsi que Jacques Bergier eut l’occasion de rencontrer un certain nombre de faux alchimistes, escrocs ou illuminés, et un alchimiste véritable, un vrai maître.

Mon ami ne sut jamais le nom réel de cet alchimiste, et le saurait-il qu’il se garderait de donner trop d’indices. L’homme dont nous allons parler a disparu depuis longtemps déjà, sans laisser de traces visibles. Il est entré en clandestinité, ayant volontairement coupé tous les ponts entre le siècle et lui. Bergier pense seulement qu’il s’agissait de l’homme qui, sous le pseudonyme de Fulcanelli, écrivit aux environs de 1920 deux livres étranges et admirables : Les Demeures Philosophales et Le Mystère des Cathédrales. Ces livres furent édités par les soins de M. Eugène Canseliet, qui ne révéla jamais l’identité de l’auteur. Ils sont certainement parmi les ouvrages les plus importants sur l’alchimie. Ils expriment une connaissance et une sagesse souveraines, et nous savons plus d’un grand esprit qui vénère le nom légendaire de Fulcanelli.

« Pouvait-il, écrit M. Eugène Canseliet, arrivé aufaîte de la connaissance, refuser d’obéir aux ordres du Destin? Nul n’est prophète en son pays. Ce vieil adagedo nne, peut-être, la raison occulte du bouleversement que provoque, dans la vie solitaire et studieuse du philosophe, l’étincelle de la révélation. Sous l’effet dec ette flamme divine, le vieil homme est tout entier consumé. Nom, famille, patrie, toutes les illusions, toutes les erreurs, toutes les vanités tombent en poussière. Et de ces cendres, comme le phénix des poètes, une personnalité nouvelle renaît. Ainsi, du moins, le veut la tradition philosophique.

« Mon maître le savait. Il disparut quand sonna l’heure fatidique, lorsque le signe fut accompli. Qui donc oserait se soustraire à la loi ? Moi-même, malgré le déchirement d’une séparation douloureuse, mais inévitable, s’il m’arrivait aujourd’hui l’heureux avènement qui contraignit mon maître à fuir les hommages du monde, je n’agirais pas autrement.

M. Eugène Canseliet écrivit ces lignes en 1925. L’homme qui lui laissait le soin d’éditer ses ouvrages allait changer d’aspect et de milieu. En 1937, un après-midi de juin, Jacques Bergier crut avoir d’excellentes raisons de penser qu’il se trouvait en présence de Fulcanelli.
C’est à la demande d’André Helbronner que mon ami rencontra le mystérieux personnage, dans le cadreprosaïque d’un laboratoire d’essai de la Société du Gaz de Paris. Voici exactement la conversation :

« M. André Helbronner, dont vous êtes, je crois, l’assistant, est à la recherche de l’énergie nucléaire. M. Helbronner a bien voulu me tenir au courant de quelques-uns des résultats obtenus, et notamment de l’apparition de la radio-activité correspondant à du polonium, lorsqu’un fil de bismuth est volatilisé par une décharge électrique dans du deutérium à haute pression. Vous êtes très près de la réussite, comme d’ailleurs quelques autres savants contemporains. Puis-je me permettre de vous mettre en garde ? Les travaux auxquels vous vous livrez, vous et vos pareils, sont terriblement dangereux. Ils ne vous mettent pas seuls en péril. Ils sont redoutables pour l’humanité tout entière. La libération de l’énergie nucléaire est plus facile que vous ne le pensez. Et la radio-activité artificielle produite peut empoisonner l’atmosphère de la planète en quelques années. En outre, des explosifs atomiques peuvent être fabriqués à partir de quelques grammes de métal, et raser des villes. Je vous le dis tout net: les alchimistes le savent depuis longtemps. »

Bergier tenta d’interrompre en s’insurgeant. Les alchimistes et la physique moderne! Il allait se lancer dans les sarcasmes, quand son hôte l’interrompit:

« Je sais ce que vous allez me dire, mais c’est sans intérêt. Les alchimistes ne connaissaient pas la structure du noyau, ne connaissaient pas l’électricité, n’avaient aucun moyen de détection. Ils n’ont donc pu opérer aucune transmutation, ils n’ont donc jamais pu libérer l’énergie nucléaire. Je n’essaierai pas de vous prouver ce que je vais vous déclarer maintenant, mais je vous prie de le répéter à M. Helbronner : des arrangements géométriques de matériaux extrêmement purs suffisent pour déchaîner les forces atomiques, sans qu’il y ait besoin d’utiliser l’électricité ou la technique du vide. Je me bornerai ensuite à vous faire une courte lecture. »

L’homme prit sur son bureau l’ouvrage de Frédéric Soddy : L’interprétation du Radium, l’ouvrit et lut :
« Je pense qu’il a existé dans le passé des civilisations qui ont connu l’énergie de l’atome et qu’un mauvais usage de cette énergie a totalement détruites. »

Puis il reprit :

« Je vous demande d’admettre que quelques techniques partielles ont survécu. Je vous demande aussi de réfléchir au fait que les alchimistes mêlaient à leurs recherches des préoccupations morales et religieuses, tandis que la physique moderne est née au XVIII e siècle de l’amusement de quelques seigneurs et de quelques riches libertins. Science sans conscience… J’ai cru bien faire en avertissant quelques chercheurs, de-ci, de-là, mais je n’ai nul espoir de voir cetavertissement porter ses fruits. Au reste, je n’ai pas besoin d’espérer. »

Bergier devait toujours garder dans l’oreille le son de cette voix précise, métallique et digne. Il se permit de poser une question:

« Si vous êtes alchimiste vous-même, monsieur, je ne puis croire que vous passiez votre temps à tenter de fabriquer de l’or, comme Dunikovski ou le docteur Miethe. Depuis un an, j’essaie de me documenter sur l’alchimie, et je nage parmi les charlatans ou les interprétations qui me semblent fantaisistes. Vous, monsieur, pouvez-vous me dire en quoi consistent vos recherches ?

— Vous me demandez de résumer en quatre minutes quatre mille ans de philosophie et les efforts de toute ma vie. Vous me demandez en outre de traduire en langage clair des concepts pour lesquels n’est pas fait le langage clair. Je puis tout de même vous dire ceci : vous n’ignorez pas que, dans la science officielle en progrès, le rôle de l’observateur devient de plus en plus important. La relativité, le principe d’incertitude vous montrent à quel point l’observateur intervient aujourd’hui dans les phénomènes. Le secret de l’alchimie, le voici : il existe un moyen de manipuler la matière et l’énergie de façon à produire ce que les scientifiques contemporains nommeraient un champ deforce. Ce champ de force agit sur l’observateur et le met dans une situation privilégiée en face de l’univers. De ce point privilégié, il a accès à des réalités que l’espace et le temps, la matière et l’énergie, nous masquent d’habitude. C’est ce que nous appelons le Grand Œuvre.

— Mais la pierre philosophale ? La fabrication de l’or ?

— Ce ne sont que des applications, des cas particuliers. L’essentiel n’est pas la tansmutation des métaux, mais celle de l’expérimentateur lui-même. C’est un secret ancien secret que plusieurs hommes par siècle retrouvent.

— Et que deviennent-ils alors ?

— Je le saurai peut-être un jour. »

Mon ami ne devait jamais revoir cet homme qui a laissé une trace ineffaçable sous le nom de Fulcanelli. Tout ce que nous savons de lui est qu’il survécut à la guerre et disparut complètement après la Libération.

Toutes recherches échouèrent pour le retrouver.
Pseudo
Il y a 5 jours
CHEZ-NOUS, en France, la vie est difficile, 🍍 😂🍍
Surtout, pour les « putes-à-juifs »,
Travailler, s’épuiser, toute la sainte-journée,
À imaginer des mensonges, pour l’intérêt des rats-israhelliens,
Alors, pour se détendre, elles se rendent,
Sur les plateaux-tv-yudens, cnews, lci, i 24,
Pour voir, les blondes et les brunes ukrainiennes-prostitouchkis,
Aux voix de crécelles, Comme, on les appelle içi,
Pseudo
Il y a 5 jours
Peut-être, aussi, sur bfmerde-tv, mais comme, je ne l’a regarde plus, 🍍 😂🍍
Depuis, des années, depuis les agressions-harcèlements, des juifs,
Sur Dieudonné, et Tarek-Ramadan,
J’ignore, quelles sont les nouvelles « putes-à-juifs »,
Et les blaireaux, pseudos-journalistes, de leur plateau,
L’argent des yudens-israhelliens, n’ayant, que les odeurs,
Des compromissions et de la corruption, engeances de la criminalité,
Qui manifestement, convient, à Toussaint et Yves-Calvi.
Pseudo
Il y a 5 jours
C’est assez marrant, de voir, « l’heure des pros », sur cnews, 🍍 😂🍍
Avec pour gérant, le Balkany-Praud », le tenancier-ténardier (des misérables),
Qui anime, sa bande de couards-indignes, ignobles, de p à j,
De collabos, tout juste, prompts à rendre, mécaniquement,
Ce qu’on leur a chier, dans la gueule,
Sans une once d’intelligence, d’indépendance, de dignité et de FIERTE !!
Pseudo
Il y a 5 jours
On s’attends, aussi sous peu, 🍍 😂🍍
Aux interventions-manipulatoires-criminelles,
Du diablotin-juif-israhellien, bhl, « le porteur d’excréments »,
« Celui, qui sculpte ses matières », un branleur, copyrights Dieudonné,
Le « Maître de l’humour » of course.
Dhalsim
Il y a 5 jours
Le crocodile n'a pas de prédateur, il s'autorégule.
L'homme n'a pas de prédateur non plus.
Merde !
Afficher les 2 réponses Masquer les 2 réponses
Alex
Il y a 5 jours
L'homme n'a pas de prédateur, non - si on est tous ici, d'abord, c'est parce que nous sommes tous égaux, qu'on n'a pas de problème, et que tout va bien dans notre vie à chacun. 😶 🙄

🤐 😫
Geronimo
Il y a 4 jours
Nous sommes des crocodiles c'est ça la conclusion? 🤪🤪😁
Dunois
Il y a 3 jours
🇷🇺Vive la sainte Russie !🇷🇺
Dono
Il y a 2 jours
il mobilise les réservistes tout à fait Dieudo, personne ne le précise.
Dono
Il y a 2 jours
ça faisait longtemps Vlad, depuis l'histoire des plug lol