Accès gratuit

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à cette VOD !

Épisode 359 : Soutien au peuple de Guadeloupe

Il y a 11 jours

359 ème épisode de "La Quotidienne" de ce lundi 22 novembre.

Rejoignez-nous sur Telegram.

Places pour Paris ici

Spotify de Dieudo ici

Faites-un don pour soutenir Quenel+ et ses intervenants !

CLIQUEZ ICI POUR ACHETER LE LIVRE DE DIEUDO !

115 commentaires
Réservé aux inscrits
Guillaume
Il y a 11 jours
Bonsoir Dieudonné, les prémices ont déjà commencé..
https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/des-armes-et-plus-de-2-000-munitions-volees-dans-les-locaux-de-la-douane-1161265.html
Afficher les 2 réponses Masquer les 2 réponses
Erico
Il y a 11 jours
MDR !!! Dans ton cul Darmanin !
Geronimo
Il y a 11 jours
Oh putain ça va chier !!
Abdallah
Il y a 11 jours
Guadeloupe en palestinien Oued Al Houb
Francois
Il y a 11 jours
Un enculé, qui surgit du fond de la nuit
Une vraie pourriture un salaud
Son nom, il le signe à la pointe de l'épée
D'un Z qui veut dire Zémour.....😂😂😅
Afficher la réponse Masquer la réponse
Paco83000
Il y a 11 jours
Holé !
Zaragoza
Il y a 11 jours
Renouvellement de mon abonnement aujourd'hui, je ne vois pas l'option de régler en Crypto .

Tenez bien la Guadeloupe !! Vous êtes chez vous !!
Lolo
Il y a 11 jours
Pour les résistants ils nous réservent des lots spéciaux
Gl76
Il y a 11 jours
Il faudrait se réunir et qu'on aille tous là-bas
Gl76
Il y a 11 jours
Il faut se réunir tous maintenant ça suffit il faut que ça s'arrête
Gl76
Il y a 11 jours
Il faut se réunir tous maintenant il faut que ça s'arrête
Pain
Il y a 11 jours
Ha dieudo des années que tu me régale tes un vrai
C'est les artistes comme toi qui me rende fier d'être français 👏👏👍
Cito
Il y a 11 jours
OLETI ET BOZU DU CAILLOU,♡♡♡
Sepajuste
Il y a 11 jours
Les Guadeloupéens sont très courageux et je les admire. Qu'on laisse vivre les êtres humains ce que les politicards ne sont pas Nous n'avons pas besoin d'eux.
Que Dieu vous protège. De tout cœur avec vous.
Hans
Il y a 11 jours
arrête de dire que les blancs sont néfaste . Il y a beaucoup de blanc qui sont contre le vaccin et qui soutien le peuple Guadeloupéen .
Erico
Il y a 11 jours
Bravo la Guadeloupe ! 👍👍👍 Et si ça constituait le déclic pour la métropole, hein ???
Jojo37
Il y a 11 jours
yo
soutien au peuple antillais depuis trop longtemps sous tutelle. courage
Gil
Il y a 11 jours
Dieudo il parait à Dominique et Antigua c' est le pire du pire; commentaire d' une habitante, je n'est pu vérifié l' Info....
J habite en Dominique et c EST DEJA COMME CA ICI.
C est l HORREUR. Les gens sont emmenés de forces dans des camps a peine croyables en 2021. Les gens entassés les uns sur les autres. Des centaines. Malades. Pas malades. ZERO SOIN. ZERO.
Antigua c est l enfer absolu. Prison et amendes pourquiconque refuse la piqouze.
Amelie, faites connaitre le sort des iles des Antilles. On vit l'enfer.
Afficher les 2 réponses Masquer les 2 réponses
Calamity
Il y a 11 jours
Si on ne s'oppose pas plus fermement.... C'est ce qui va nous arriver à tous !!!!!!!!
Déportation en camps de piquouzes !!!!!!!!!!
Geronimo
Il y a 11 jours
C'est pas rassurant tout ça.. Ils peuvent me chercher, avec mon statut d'SDF faut encore qu'ils me trouvent. Chui là, ah non chui là bas Mais où suis je ? En france, peut-être en Espagne ou peut-être sur la lune ??? Moi je sais mais chut
Afficher la réponse Masquer la réponse
Calamity
Il y a 10 jours
Tu vois ! Dans toute situation il y toujours 1 point positif !
Prend soin de toi et planque toi 😘
Tochiro972
Il y a 11 jours
j'adore !!
Calamity
Il y a 11 jours
La Guadeloupe est courageuse mais il faudrait la soutenir vigoureusement ICI en métropole ! Sinon les Guadeloupéens vont se faire maltraiter... voire massacrer !!!!!
La bande à Macron va jusqu'à envisager une intervention de troupes telles Gign pour calmer la révolte.
ÇA VA TROP LOIN LÀ
Calamity
Il y a 11 jours
Dieudo.....
Il n'y a que Toi pour nous faire rire de cette terrible situation !
Ce J-Luc Beljambe qui dit : "Moi je l'appelle Rwose ! Cet homme n'est même pas blanc il est rwose ! 😄
Je lui dis > Fais toi vacciner si ça te fait plaisir dans ta rwoseur !""😄😂
Et le Papillote qui chouine : "" Ça me fait peur Mr Mbala... non un maîtwe ne tue pas son bétail ! 😄
Peut-être je serwai arrwêté ! Moi je voudwais pawtir en congés""😂
C'est irrésistible !
Tu nous amuseras toujours... bien au-delà de la retraite.... jusqu'au 5ème âge !
Longue vie à Toi 😘
On t'❤️ime tous !
Crinnoir
Il y a 11 jours
Erdogan, ouvre les portes des migrands sur l europe merde.
Guimeud
Il y a 11 jours
Il est grand que ces iles d outre mer soient indépendantes. Cela nous permettras d économiser quelques milliards d euros et cela permettra aux populations noires de se gérer.
Monzoulou
Il y a 10 jours
avec vous la GUADELOUPE FORCE ET HONNEURS
Reinedesaba
Il y a 10 jours
CE N'EST PAS ET CELA N'A JAMAIS ETE UN VACCIN ARRETEZ DE DIRE QUE C'EST UN VACCIN MERDEUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est un produit pharmaceutique encore au stade 3 sur 4 d'une expérimentation qui se termine fin 2022-début 2023 !
https://www.youtube.com/watch?v=UtQbYzW1D7A
Monzoulou
Il y a 10 jours
Dieudo le QUENNELOS ;-))_/______Quenelle de 200
Christian
Il y a 10 jours
Les Guadeloupéens montrent l'exemple. Merci à eux.
Reinedesaba
Il y a 10 jours
Les Antilles brûlent... Darmanin demande aux préfets de régulariser les femmes sans-papiers victimes de violences conjugales... Tout est sous contrôle Roger.
Philippe
Il y a 10 jours
Très bon!
Louis
Il y a 10 jours
☝️🍍
Tsuica27
Il y a 10 jours
L'ananassurance, ça couvre les effets secondaires de l'arme biologique MRNA?
Tsuica27
Il y a 10 jours
L'ananassurance ça couvre les effects secondaires de l'arme biologique MRNA?
Tsuica27
Il y a 10 jours
A ouais les nouveaux commentaires faut aller les chercher.. 😅😅
Laurent
Il y a 10 jours
Scandale du chlordécone : "L’empoisonnement" à ce pesticide en Guadeloupe et en Martinique "n'est pas prescrit", clament les parties civiles
Les avocats des parties civiles répondent ainsi au procureur de Paris, qui estime que "la grande majorité des faits était déjà prescrite", dans ce dossier tentaculaire du chlordécone.

Article rédigé par

franceinfo
Radio France
Publié le 17/03/2021 06:06
Mis à jour le 17/03/2021 06:33
Temps de lecture : 2 min.
Manifestation contre la possible prescription dans le dossier judiciaire du chlordécone, à Fort-de-France, en Martinique, le 27 février 2021. (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)
Manifestation contre la possible prescription dans le dossier judiciaire du chlordécone, à Fort-de-France, en Martinique, le 27 février 2021. (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)
"L’empoisonnement au chlordécone n’est pas prescrit", affirment les avocats des parties civiles dans leurs observations que franceinfo a pu se procurer mercredi 17 mars. Ils répondent ainsi aux propos de Rémi Heitz, le procureur de Paris, qui a expliqué au quotidien France Antilles mardi, que "la grande majorité des faits était déjà prescrite" dès le dépôt de plainte pour mise en danger d'autrui.

Ces propos laissent entendre que la justice pourrait prononcer un non-lieu dans ce dossier du chlordécone, du nom de cet insecticide hautement toxique utilisé jusqu’en 1993 par les planteurs de bananes aux Antilles. Après 15 ans d'instruction et malgré cette "prétendue prescription inéluctable", les avocats des parties civiles espèrent encore un procès et une réparation dans cette affaire.

Dans un document de 13 pages que franceinfo a pu consulter, les avocats évoquent "l’infraction intemporelle" de l’intoxication au chlordécone. Le pesticide a continué d’être stocké et possiblement utilisé après son interdiction en 1993. "La prescription ne court qu’à compter du jour où l’infraction a cessé", rappellent dans leurs observations les avocats. Pour eux, l'infraction se poursuit encore à travers l’empoisonnement continu des sols et des eaux.

Manque d'information
Les avocats insistent également sur l'ignorance de la population. Il n'y a pas eu de communication liée à la toxicité du chlordécone, de 1993 à 2004. Cette "dissimulation organisée" explique, selon eux, que les victimes n’ont pu se mobiliser à temps. Pour eux, la révélation du scandale au grand public en 2004 marque le début réel du délai de prescription. Et puis "il a fallu attendre 2005 pour que les préfets suspendent les épandages et prononcent l’interdiction de pêcher et de consommer le poisson dans le littoral entourant notre archipel. Il ne saurait donc être reproché aux parties civiles d’avoir tardé à mettre en mouvement l’action publique, en portant plainte le 23 février 2006", affirment les conseils des parties civiles.

Plus de 90% de la population adulte en Guadeloupe et Martinique est contaminée par le chlordécone, selon Santé publique France. Les populations antillaises présentent un taux d'incidence du cancer de la prostate parmi les plus élevés au monde. Le pesticide persistera dans les sols encore 700 ans, affirment les experts. Ces arguments ne semblent pas faire évoluer les juges d’instruction du pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris, selon une source proche du dossier.

Le chlordécone, pesticide interdit en France en 1990, a continué d'être autorisé dans les champs de bananes de Martinique et de Guadeloupe par dérogation ministérielle jusqu'en 1993 et a provoqué une pollution importante et durable des deux îles. Une mobilisation est prévue le 10 avril prochain en Martinique pour dénoncer un possible non-lieu. Le 27 mars dernier, entre 5 000 et 15 000 Martiniquais avaient défilé dans les rues de Fort-de-France pour dénoncer la possible prescription de cette plainte.
Laurent
Il y a 10 jours
Scandale du chlordécone : "L’empoisonnement" à ce pesticide en Guadeloupe et en Martinique "n'est pas prescrit", clament les parties civiles Plus de 90% de la population adulte en Guadeloupe et Martinique est contaminée par le chlordécone, selon Santé publique France. Les populations antillaises présentent un taux d'incidence du cancer de la prostate parmi les plus élevés au monde. Le pesticide persistera dans les sols encore 700 ans, affirment les experts. Ces arguments ne semblent pas faire évoluer les juges d’instruction du pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris, selon une source proche du dossier.

Le chlordécone, pesticide interdit en France en 1990, a continué d'être autorisé dans les champs de bananes de Martinique et de Guadeloupe par dérogation ministérielle jusqu'en 1993 et a provoqué une pollution importante et durable des deux îles. Une mobilisation est prévue le 10 avril prochain en Martinique pour dénoncer un possible non-lieu. Le 27 mars dernier, entre 5 000 et 15 000 Martiniquais avaient défilé dans les rues de Fort-de-France pour dénoncer la possible prescription de cette plainte.