00:00 / 00:00

Épisode 631 : Patience

Il y a 12 jours

631ème épisode de "La Quotidienne" de ce  mardi 17 janvier 2023.

Nouveau livre de Dieudo en vente ici

Places tournée "FOUTU POUR FOUTU" en vente ici

ABONNEMENT SOUTIEN : profitez d'une place de spectacle offerte !

Rejoignez-nous sur Telegram.

(Promo) Le cadeau ultime : Le pack 23 SPECTACLES de Dieudonné en DVD en vente ici

173 commentaires
Réservé aux inscrits
Coacoa
Il y a 10 jours
L'histoire racontée par Chrystelle Camus :
https://youtu.be/Kd2uSIbMcC8
Coacoa
Il y a 10 jours
Les reflexions de Damien Viguier :
https://odysee.com/@erfm:4/LA_CHRONIQUE_JURIDIQUE_DE_DAMIEN_VIGUIER_N_29_LE_PARDON_DE_DIEUDONNE_EMISSION_DU_18_JANVIER_2023:9
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Kb9
Il y a 9 jours
Dommage dieudo vous m avez déçu
La communauté se fait un plaisir de ta rédemption
Le pardon est pour les personne qui sont juste et non pas ton lalane
Faurissontehais
Il y a 9 jours
VENDU TRAITRE ESCROC
ET TES SPECTACLES C'EST 800 PLACES AU LIEU DE 3000 LE PRIX AUSSI EST DIVISER PAR 3,5?
apporter vos chaises quel pingre
Tu pourrais au moins vendre un cerceuil a Louis a 3449,99€ au lieu de 4000€ allez disont 1000€ de moins 3000€ pour le Fanatik le plus perché Ananas Man cerceuils achetés 40€:TTC
c'est faux fdp?
Ouvre la pas et sort la facture ou je l'a sort salope et tout ceux que tu traites de singes ont t'attend au pays tu vas voir ce qu'on va te préparer comme accueil
Tu fais honte au Cameroun reste dans ton pays escroc tu es pire que ceux qui gache nos vies
Honte sur toi

Faux croyant hypocrite menteur escroc voleur est sa ta religion enculé ?
Tu es donc un Franc Maçon les preuves tu les met depuis 20ans dans tes actes
pas de pardon jamais

Tu vaux pas mieux que le pd de l'Elysée 💩
Titi
Il y a 9 jours
dieudo est dans une mauvaise passe https://www.leprogres.fr/societe/2022/10/29/dieudonne-attaque-par-son-ex-compagne-noemie-montagne-balance-tout
Coacoa
Il y a 8 jours
Ulcan veut bien pardonner à condition que Dieudonné prenne en charge les rescapés de la shoa qu'Israel laisse mourrir sous le seuil de pauvreté :
https://youtu.be/bFW5Fit-TZE?t=2140
Coacoa
Il y a 8 jours
Du boulot pour Germain :
https://youtu.be/bFW5Fit-TZE?t=3400
Shoasisizgood
Il y a 8 jours
La Seconde lettre de Dieudonné(sur le site des colons https://israelmagazine.co.il/la-seconde-lettre-de-dieudonne-17-janvier/)
Si la proposition d’il y a 20 ans tient toujours, je me ferai un plaisir d’accompagner Le Grand rabbin Korsia à Auschwitz pour nous recueillir ensemble.
Marseille le 17 Janvier 2023 2 h 20
Mes chers compatriotes,
André Darmon me demande une adjonction à la publication de l’interview qu’il m’a fait l’honneur de m’accorder. Il me prie amicalement de clarifier ma position sur des points selon lui essentiels à la compréhension de ma démarche.

Je pensais avoir été clair en demandant pardon à mes compatriotes de la communauté juive.
Je l’ai fait humblement en évitant la surenchère qui aurait consisté à vouloir me justifier.

J’ai parlé d’erreur, de faute… J’ai battu ma coulpe comme se devait de le faire le pêcheur que je suis et le pénitent que je veux être. Je n’ai pas cherché à invoquer de circonstances atténuantes, et j’ai expliqué pourquoi j’estimais ne pas en avoir. Je n’ai pas cherché à me trouver des excuses, mais seulement à demander pardon.

Je l’ai fait le plus simplement du monde pour soulager ma conscience, et sans arrière-pensée ; dans l’espoir aussi de faire du bien à ceux que j’ai pu offenser.

Je l’ai fait parce que ce rêve que je caressais depuis longtemps devenait enfin possible par l’entremise de Francis Lalanne et le concours d’André Darmon.

Francis qui m’a écouté fraternellement ; et André qui, avec courage et bienveillance, m’a ouvert, les colonnes de son journal.
Quel mal ont-ils fait exactement ? Je ne comprends pas. Pourquoi ce déferlement de violence à leur encontre…

Faut-il considérer aujourd’hui qu’il est répréhensible d’œuvrer à la réconciliation des Français ?

Faut-il considérer aujourd’hui qu’il est répréhensible d’œuvrer à la fraternité ?

Si je me repends aujourd’hui, c’est bien parce que je considère moi-même avoir causé de la peine. Alors où est le problème ?

Dans la mesure où certains refusent l’idée même de mon repentir, disons-le : ce n’est plus mon procès qu’ils font : c’est celui du pardon.

Ma démarche de pardon crée le trouble et la suspicion chez certains. Jusque parmi mes amis comme Alain Soral que ma demande de pardon semble plonger dans « l’incompréhension. » D’autre part, certains de mes détracteurs semblent regretter en ma personne l’archétype de l’antisémite notoire qui soudain manquerait à l’appel…

À mon ami Alain Soral, je répondrai seulement ceci : Quelle que soit la force de notre amitié, je ne partage pas la vision du :« ni oubli ni pardon ». Moi, je veux être dorénavant l’apôtre du pardon, de la paix et de la réconciliation à l’intérieur de la nation française. Pour ce qui est de l’oubli, chacun doit rester libre.

Je pense que l’oubli peut être aussi un bon remède contre les rancœurs de la haine, de la tristesse, et même contre les travers de la nostalgie…
Je veux oublier, moi, le mal qu’on m’a fait, et c’est bien volontiers que je pardonne à ceux qui m’ont fait du mal et à ceux qui m’en veulent.

Mais tout cela, cher Alain, nous aurons l’occasion d’en parler.

Quant à ceux de mes détracteurs qui ne peuvent se résoudre à me voir jeter au feu les oripeaux d’antisémitisme dont la vox diaboli a voulu, hélas, m’affubler, je suis aux regrets de les contrarier une nouvelle fois. Il faut que « ces gens-là, »comme le chantait Jacques Brel, comprennent qu’ils ne doivent pas compter sur moi pour incarner l’antisémitisme auquel ils ont recours pour justifier leur propre violence.
Que ce soit clair pour tout le monde et redit une fois pour toutes : je ne suis pas antisémite. Je ne l’ai jamais été, et ne veux pas l’être.

En ce qui concerne Israël, je découvre depuis ma demande de pardon des Israéliens courageux et sincères, prêts à échanger et à œuvrer pour la paix. Étant, et cela m’a été reproché, un ami des peuples iranien, syrien, libanais et palestinien, je suis idéalement positionné pour travailler sur le terrain artistique au rapprochement entre Israël et ses voisins.

Et puisque André me demande aujourd’hui de le réaffirmer solennellement, je suis radicalement opposé à toute idéologie d’extermination du peuple israélien. Je ne veux plus être utilisé comme icône antisémite, mais comme acteur de la réconciliation.

Pour le reste, je ne veux plus m’exprimer sur les sujets de société que dans mon costume de bouffon et par le biais de l’humour. Je le mesure aujourd’hui, ma précédente posture adoptée un temps par bravade n’a pas contribué à répandre l’harmonie dans mon sillage.

Par souci d’apaisement, j’y renonce aujourd’hui. Et je demande à tous, amis et ennemis, de respecter ce choix qui est le mien. Désormais, je veux me cantonner à mon rôle d’humoriste.

Je veux employer toute mon énergie à distraire, à faire rire, et contribuer par mon art à la pacification du monde ; à la réconciliation entre les âmes.

Voilà : que dire de plus ?
On me demande çà et là d’en finir avec ma fameuse quenelle dont certains de mes détracteurs ont voulu faire un symbole nazi. Non : ma quenelle n’est pas comme certains ont voulu le faire croire:” un salut nazi inversé ». Ma quenelle n’est pas et n’a jamais été l’expression d’un « geste antisémite ».

Ma quenelle, c’est un geste d’émancipation de l’esclave, un geste d’insoumission, d’homme libre. Ma quenelle, c’est ma dignité d’homme noir. Je veux bien plaider coupable pour mes excès, mes outrances, mes ratages : mais pas pour le détournement que certains ont voulu faire de mes créations…

Je ne veux pas cautionner la fausse interprétation que l’on a faite de ma Quenelle. Et j’espère que la communauté juive, à son tour, reprendra ce geste non pas comme un artefact antisémite, mais comme le signe de ralliement de tous ceux qui veulent vivre libre et rire à mes spectacles.

Je veux terminer en remerciant mon public toujours aussi nombreux à venir à ma rencontre.
Ce qui prouve bien que l’antisémitisme n’est pas et n’a jamais été un fonds de commerce pour moi.
Voilà, j’en ai terminé. À présent, je donne rendez-vous à ceux qui le désirent, pour rire ensemble de ce monde de fous.

Il y a 20 ans Haim Korsia qui n’était pas encore Grand rabbin de France, m’avait invité à l’accompagner à Auschwitz et cela n’avait finalement pas pu se faire.
Si sa proposition tient toujours, je me ferai un plaisir de l’accompagner là-bas pour nous recueillir ensemble.
Shoasisizgood
Il y a 8 jours
La Seconde lettre de Dieudonné(sur le site des colons https://israelmagazine.co.il/la-seconde-lettre-de-dieudonne-17-janvier/)Si la proposition d’il y a 20 ans tient toujours, je me ferai un plaisir d’accompagner Le Grand rabbin Korsia à Auschwitz pour nous recueillir ensemble.
Marseille le 17 Janvier 2023 2 h 20
Mes chers compatriotes,
André Darmon me demande une adjonction à la publication de l’interview qu’il m’a fait l’honneur de m’accorder. Il me prie amicalement de clarifier ma position sur des points selon lui essentiels à la compréhension de ma démarche.

Je pensais avoir été clair en demandant pardon à mes compatriotes de la communauté juive.
Je l’ai fait humblement en évitant la surenchère qui aurait consisté à vouloir me justifier.

J’ai parlé d’erreur, de faute… J’ai battu ma coulpe comme se devait de le faire le pêcheur que je suis et le pénitent que je veux être. Je n’ai pas cherché à invoquer de circonstances atténuantes, et j’ai expliqué pourquoi j’estimais ne pas en avoir. Je n’ai pas cherché à me trouver des excuses, mais seulement à demander pardon.

Je l’ai fait le plus simplement du monde pour soulager ma conscience, et sans arrière-pensée ; dans l’espoir aussi de faire du bien à ceux que j’ai pu offenser.

Je l’ai fait parce que ce rêve que je caressais depuis longtemps devenait enfin possible par l’entremise de Francis Lalanne et le concours d’André Darmon.

Francis qui m’a écouté fraternellement ; et André qui, avec courage et bienveillance, m’a ouvert, les colonnes de son journal.
Quel mal ont-ils fait exactement ? Je ne comprends pas. Pourquoi ce déferlement de violence à leur encontre…

Faut-il considérer aujourd’hui qu’il est répréhensible d’œuvrer à la réconciliation des Français ?

Faut-il considérer aujourd’hui qu’il est répréhensible d’œuvrer à la fraternité ?

Si je me repends aujourd’hui, c’est bien parce que je considère moi-même avoir causé de la peine. Alors où est le problème ?

Dans la mesure où certains refusent l’idée même de mon repentir, disons-le : ce n’est plus mon procès qu’ils font : c’est celui du pardon.

Ma démarche de pardon crée le trouble et la suspicion chez certains. Jusque parmi mes amis comme Alain Soral que ma demande de pardon semble plonger dans « l’incompréhension. » D’autre part, certains de mes détracteurs semblent regretter en ma personne l’archétype de l’antisémite notoire qui soudain manquerait à l’appel…

À mon ami Alain Soral, je répondrai seulement ceci : Quelle que soit la force de notre amitié, je ne partage pas la vision du :« ni oubli ni pardon ». Moi, je veux être dorénavant l’apôtre du pardon, de la paix et de la réconciliation à l’intérieur de la nation française. Pour ce qui est de l’oubli, chacun doit rester libre.

Je pense que l’oubli peut être aussi un bon remède contre les rancœurs de la haine, de la tristesse, et même contre les travers de la nostalgie…
Je veux oublier, moi, le mal qu’on m’a fait, et c’est bien volontiers que je pardonne à ceux qui m’ont fait du mal et à ceux qui m’en veulent.

Mais tout cela, cher Alain, nous aurons l’occasion d’en parler.

Quant à ceux de mes détracteurs qui ne peuvent se résoudre à me voir jeter au feu les oripeaux d’antisémitisme dont la vox diaboli a voulu, hélas, m’affubler, je suis aux regrets de les contrarier une nouvelle fois. Il faut que « ces gens-là, »comme le chantait Jacques Brel, comprennent qu’ils ne doivent pas compter sur moi pour incarner l’antisémitisme auquel ils ont recours pour justifier leur propre violence.
Que ce soit clair pour tout le monde et redit une fois pour toutes : je ne suis pas antisémite. Je ne l’ai jamais été, et ne veux pas l’être.

En ce qui concerne Israël, je découvre depuis ma demande de pardon des Israéliens courageux et sincères, prêts à échanger et à œuvrer pour la paix. Étant, et cela m’a été reproché, un ami des peuples iranien, syrien, libanais et palestinien, je suis idéalement positionné pour travailler sur le terrain artistique au rapprochement entre Israël et ses voisins.

Et puisque André me demande aujourd’hui de le réaffirmer solennellement, je suis radicalement opposé à toute idéologie d’extermination du peuple israélien. Je ne veux plus être utilisé comme icône antisémite, mais comme acteur de la réconciliation.

Pour le reste, je ne veux plus m’exprimer sur les sujets de société que dans mon costume de bouffon et par le biais de l’humour. Je le mesure aujourd’hui, ma précédente posture adoptée un temps par bravade n’a pas contribué à répandre l’harmonie dans mon sillage.

Par souci d’apaisement, j’y renonce aujourd’hui. Et je demande à tous, amis et ennemis, de respecter ce choix qui est le mien. Désormais, je veux me cantonner à mon rôle d’humoriste.

Je veux employer toute mon énergie à distraire, à faire rire, et contribuer par mon art à la pacification du monde ; à la réconciliation entre les âmes.

Voilà : que dire de plus ?
On me demande çà et là d’en finir avec ma fameuse quenelle dont certains de mes détracteurs ont voulu faire un symbole nazi. Non : ma quenelle n’est pas comme certains ont voulu le faire croire:” un salut nazi inversé ». Ma quenelle n’est pas et n’a jamais été l’expression d’un « geste antisémite ».

Ma quenelle, c’est un geste d’émancipation de l’esclave, un geste d’insoumission, d’homme libre. Ma quenelle, c’est ma dignité d’homme noir. Je veux bien plaider coupable pour mes excès, mes outrances, mes ratages : mais pas pour le détournement que certains ont voulu faire de mes créations…

Je ne veux pas cautionner la fausse interprétation que l’on a faite de ma Quenelle. Et j’espère que la communauté juive, à son tour, reprendra ce geste non pas comme un artefact antisémite, mais comme le signe de ralliement de tous ceux qui veulent vivre libre et rire à mes spectacles.

Je veux terminer en remerciant mon public toujours aussi nombreux à venir à ma rencontre.
Ce qui prouve bien que l’antisémitisme n’est pas et n’a jamais été un fonds de commerce pour moi.
Voilà, j’en ai terminé. À présent, je donne rendez-vous à ceux qui le désirent, pour rire ensemble de ce monde de fous.

Il y a 20 ans Haim Korsia qui n’était pas encore Grand rabbin de France, m’avait invité à l’accompagner à Auschwitz et cela n’avait finalement pas pu se faire.
Si sa proposition tient toujours, je me ferai un plaisir de l’accompagner là-bas pour nous recueillir ensemble.
Asb
Il y a 7 jours
Je pense que la plupart n'a rien compris au personnage. Dieudonné a fait de sa vie public une pièce de théâtre. Tout n'est qu'humour, rien est réél. C'est de la mise en scène, ni plus ni moins. Ce n'est ni un sauveur, ni l'ennemi de personne. C'est juste un comédien. D'ailleurs il le rappelle souvent en disant qu'il n'est que le bouffon qui fait rire la foule. Ses "adversaires" jouent le jeu depuis le début et continuent.
C'est un peu à l'image de la politique, ce n'est que de la mise en scène, du cinéma.
Dieudonné a au moins le mérite d'être drôle.
Amadeus
Il y a 7 jours
22 voici la Lune
Amadeus
Il y a 7 jours
Hallelujah , mon Frère , je te rejoins bientôt dans la 8 éme Vie
Robert
Il y a 7 jours
Hummm..... il es vrai que depuis cette demande de pardon "inimaginable", je suis sur deux chaises... Dieudo dit dit patience... bon, patientons et attendons de voir ... il est jamais tard pour bien faire...soit annulé de suivre la carrière artistique de Dieudo... soit continuer à le suivre... ses deux voies me vont très bien... la vie continue avec ou sans Dieudo, mais faut dire qu'avec, on se marre bien, sauf que depuis Dieudonné ne relève même pas quand il parle des "méchants" juif ou pas on sans contre fou, mais en temps normal tu aurais du dire : "et bien les méchants, qui ne veulent pas recevoir mon pardon... qu'ils allent tous se faire enculer" .... Cela n'altèrerai pas ton pardon,
Coacoa
Il y a 7 jours
Rebondissement dans l'affaire du pardon.
Pierre de Brague serait l'inspirateur de Dieudonné ?

https://odysee.com/@ERTV:1/Pierre-de-Brague-Tour-Marseille:4?src=embed&t=41.929643
8 octobre 2022 Voir à 1:08
Off
Il y a 7 jours
Je crois qu'il est fatigué, ça peut se comprendre après autant d'années de combat. Libre aux gens de continuer avec toi. Personnellement je t'ai toujours trouvé au dessus du lot en ce qui concerne les humoristes mais ce n'est pas les sketchs sur la communauté juif qui sont les plus marrant à mon goût sauf l'imitation de Georges S.😂😂😂😂😂 Donc si tu continues à être aussi drôle je continuerai à te suivre😉
Off
Il y a 7 jours
Je crois qu'il est fatigué, ça peut se comprendre après autant d'années de combat. Libre aux gens de continuer avec toi. Personnellement je t'ai toujours trouvé au dessus du lot en ce qui concerne les humoristes mais ce n'est pas les sketchs sur la communauté juif qui sont les plus marrant à mon goût sauf l'imitation de Georges S.😂😂😂😂😂 Donc si tu continues à être aussi drôle je continuerai à te suivre😉
Flo
Il y a 7 jours
c bien de pardonner certes mais là perso un peu déçue. tu as tj fais la distinction entre juifs et sionistes donc je comprends pas
vive la palestine
Afficher la réponse Masquer la réponse
Pseudo
Il y a 6 jours
Flo :
C bien de pardonner, certes, mais là, perso un peu déçue.
Tu as tjrs fais la distinction, entre juifs et sionistes, donc, je ne comprends pas.
Vive la PALESTINE !!

Pseudo :
SI, yé dis biène, si, yé pôt têder, oune pôt, i gombrende,
Li dimarche di « Pardon », di Dioudounni .. :
Pour quelle que soit, l’obédience, l’origine :
Un parent tué, est un sujet, très, très délicat, trop sensible,
Pour qui, que ce soit.
Parce qu’il a réellement, un public-juif, fidèle, honorable, estimable,
Mais, SINCEREMENT atteint,
Dont, le passé contemporain, est encore vivace,

SUITE, page-quotidienne, "LE PARDON" ..
Fafa
Il y a 7 jours
L'ultime revanche est le pardon. Cher monsieur mes respects,
chapeau bas.
Fafa
Il y a 7 jours
L'ultime revanche est le pardon.
Coacoa
Il y a 6 jours
Le message de Princess Loona à Dieudonné :
https://www.youtube.com/watch?v=MxKAY7Fdb68

""..... Si seulement ce monde moribond pouvait être guéri du mensonge par le pouvoir du PARDON ......""
Whypyd
Il y a 5 jours
Juger ne doit être utilisé que pour se marrer. Bien et mal est propre à chacun. Donc dire que quelequn ou quelque chose soit bien ou mal c'est influencer les autres à juger. Et donc à faire des amalgames..... Le monde est rempli de jugement. Et notamment ton public..... Beaucoup ne comprennent pas car ils t'utilisait comme un moyen d'évacuer leur haine.... Et les commentaires parlent d'eux-mêmes