L’éternelle conquête des droits des femmes

Quotidiennement et à des degrés divers, les 3,75 milliards de femmes que comptent l’ensemble des pays du monde affrontent des inégalités entretenues par les sociétés. Peu de domaines font exception. En politique, par exemple, en 2015, seulement 23 % de femmes dans le monde siégeaient dans les assemblées. Pire, l’on ne trouvait aucune femme dans les parlements du Qatar et du Yémen.

En Arabie Saoudite, une loi autorisant les femmes à voyager seule n’a été promulguée qu’en 2015. La même année, les femmes saoudiennes ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales. En République démocratique du Congo, une femme pour ouvrir un compte bancaire, doit absolument présenter l’autorisation de son mari.

Parfois ces nombreuses inégalités qui freinent le développement et l’épanouissement de la gent féminine sont cimentées par des lois, y comprises des lois non écrites.