Le génocide des natifs amérindiens parmi les plus grands silences coupables

Le bilan macabre des massacres des Indiens d’Amérique du Nord atteint le chiffre de 100 millions de victimes environ, en plus des agglomérations urbaines réduites en cendres. « Les Indiens doivent être chassés jusqu’au dernier », clamait Georges Washington. Retournement de la manivelle, l’ONU demande à présent aux USA de rendre aux amérindiens les terres qui leur ont été volées.