L’Afrique au cœur des appétits stratégiques des pays développés

La Chine ces dernières années a décidé de s’implanter solidement en Afrique, devenant le troisième partenaire commercial de l’Afrique, derrière les États-Unis et la France, et devant l’Italie et la Grande Bretagne. En matière des échanges commerciaux l’Empire du soleil levant totalisait un montant de 55 milliards de dollars d’investissement en 2006, alors que ce montant se chiffrait à 3 milliards en 1995. Dans divers secteurs, la Chine déploie ses ambitions à travers le continent noir.