La vidéo booste les secteurs du mobile

La plupart des opérateurs mondiaux des télécommunications sont arrivés presque à la même conclusion : les téléphones, ainsi que les Smartphones, dans les années à venir, connaîtront un usage intensif. De l’avis de l’opérateur suédois Ericsson, rien que la consommation des vidéos sur les mobiles va augmenter de 50% par an d’ici à 2021. A cette date, cette activité représentera les deux tiers de l’ensemble des données sur mobile.
La société américaine Netflix, spécialisée dans le secteur des vidéos révèle qu’en Inde, au Japon et en Corée du Sud, les séries qu’elle produit sont désormais regardées en grand nombre, non pas sur les écrans des télévisions, mais sur des téléphones.
En vue de faire face à la nouvelle donne, les acteurs de ce nouveau filon, à travers le monde, élaborent et mettent en œuvre leurs stratégies en ce qui concerne les contenus d’une part et l’aspect technologique d’autre part. Les grands acteurs des médias, à l’instar de l’américain Turner et du français Vivendi intensifient la production des vidéos destinées particulièrement aux téléphones portables.
Contenus en format court
L’américain Turner Communications, filiale de Time Warner a engagé la production des contenus en format court, bien adapté aux mobiles. De l’avis du PDG de Turner, les Smartphones constituent « une énorme opportunité ». Vivendi a lancé l’an dernier Studio+, focalisé sur la production de mini-séries pour les Smartphones. Ses productions sont déjà sollicitées par des opérateurs des télécommunications des pays tels que le Brésil, l’Argentine, l’Italie, la Russie, sans oublier la France.
« Notre objectif est de devenir le partenaire privilégié des principaux opérateurs », affirme le président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine,
Sur le plan technologique, les appareils des mobiles intègrent sans cesse des innovations relatives au son et aux écrans. le sud-coréen LG, l’américain Netflix, le chinois Huawei auraient déjà pris de l’avance par rapport à leurs concurrents. Lg a mis au point un très grand écran à haute résolution pour les mobiles (18/9e contre le classique 16/9e), afin de permettre à ses usagers de visionner des contenus vidéos, même dans des moyens de transport en commun.
Au dernier congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) tenue à Barcelone en Espagne, le 1er mars dernier, Netflix a révélé avoir mis au point, une nouvelle technologie destinée à améliorer la qualité des vidéos sur mobile et qui offre en même l’avantage de consommer très économiquement les données. « Nous allons nous concentrer beaucoup plus sur le portable« , a souligné le vice-président de la division Innovation de Netflix, Todd Yellin.
Pour le PDG du fabricant chinois Huawei, Eric Xu, « La vidéo n’est pas juste une option, c’est désormais une obligation pour les opérateurs télécom« .
Emmanuel Mba Ngono
Source : AFP